EFFETS

On entend par microdosage une dose de substance psychoactive en dessous du seuil nécessaire pour percevoir un effet psychoactif. Le LSD et la psilocybine sont les deux substances les plus utilisées pour le microdosage. Cependant, certain·e·s consommateur·trice·s utilisent aussi d’autres substances telles que la mescaline, la DMT, l’amphétamine, la MDMA ou les produits chimiques de recherche.[1]

En principe, le microdosage consiste en une dose tellement faible que lors de la consommation de substances psychoactives, il n’y a plus de changement de la perception.[2] Les consommateur·trice·s s’attendent à ressentir des effets positifs sur leur bien-être et sur leur quotidien. À ce jour, il n’existe aucune preuve scientifique valable des effets positifs du microdosage et on part du principe que, jusqu’à présent, il s’agissait d’un effet placebo.[3]

En cas de fatigue ou de manque de sommeil, l’effet de faibles doses se fait davantage sentir. [4]

  • Dosage

La quantité d’un microdosage se situe entre un dixième et un vingtième d’une dose classique. Il n’est cependant pas possible de définir des indications unitaires en raison de la diversité des modes d’action et des concentrations des substances.[5] Des changements de la perception peuvent se produire même avec de très faibles doses, comme pour le LSD avec moins de 10 µg.

RISQUES ET EFFETS SECONDAIRES

Les risques à long terme du microdosage avec une consommation répétée dépendent de la substance et n’ont pas été étudiés scientifiquement.[6] À court terme, le microdosage de substances psychoactives peut entraîner de l’anxiété, une perception du corps désagréable et une capacité de réflexion perturbée.[7] [8]La consommation de substances psychoactives sur une longue période peut modifier la structure neuronale du cerveau. Un changement du métabolisme a également été constaté.[9] La prise combinée avec des psychotropes peut provoquer des interactions indésirables, même avec de faibles de doses de substances psychotropes.[10]

En principe, le microdosage de LSD est difficile parce que la concentration de substance active n’est pas souvent fiable sur le marché noir. Il se peut donc que l’on prenne involontairement des doses plus élevées qui peuvent altérer la capacité à travailler et la conduite.

SAFER USE

  • Dose prudemment et fais attention au « set » et au « setting », surtout lorsque c’est la première fois. Ne prends pas de rendez-vous durant cette journée et informe quelqu’un de ton essai de microdosage.
  • Fais tester les substances dans une offre de drug checking.
  • Le risque de prendre des substances mal déclarées, des produits de coupes avec un effet pharmacologique ou d’avoir des indications de dose mal communiquées existe aussi avec le microdosage.
  • Fais des pauses, même avec des microdosages.
  • Malgré une dose faible, des perceptions négatives et de l’anxiété peuvent apparaître.
  • Ton aptitude à conduire peut être limitée, même sans modification perceptible de ta perception.
  • La prise de médicaments ou d’autres substances peut déclencher des interactions qui peuvent avoir des conséquences imprévisibles. Discute avec ton médecin des éventuelles interactions.

SOURCES

Berger, M. (2019). Microdosing: Niedrig dosierte Psychedelika im Alltag. Nachtschatten Verlag.

Cavanna, F., Muller, S., de la Fuente, L. A., Zamberlan, F., Palmucci, M., Janeckova, L., ... & Tagliazucchi, E. (2022). Microdosing with psilocybin mushrooms: a double-blind placebo-controlled study. Translational psychiatry, 12(1), 1-11.

Hutten, N. R., Mason, N. L., Dolder, P. C., & Kuypers, K. P. (2019). Motives and side-effects of microdosing with psychedelics among users. International Journal of Neuropsychopharmacology, 22(7), 426-434.

Kolala, R. (2022). The psychedelic renaissance: a review on microdosing, the routine use of low-dose psychedelics as a therapeutic.

Kuypers, K. P., Ng, L., Erritzoe, D., Knudsen, G. M., Nichols, C. D., Nichols, D. E., ... & Nutt, D. (2019). Microdosing psychedelics: More questions than answers? An overview and suggestions for future research. Journal of Psychopharmacology, 33(9), 1039-1057.

Ona, G., & Bouso, J. C. (2020). Potential safety, benefits, and influence of the placebo effect in microdosing psychedelic drugs: A systematic review. Neuroscience & Biobehavioral Reviews, 119, 194-203.

Polito, V., & Liknaitzky, P. (2021). The emerging science of microdosing: A systematic review of research on low dose psychedelics (1955–2021).

Szigeti, B., Kartner, L., Blemings, A., Rosas, F., Feilding, A., Nutt, D. J., ... & Erritzoe, D. (2021). Self-blinding citizen science to explore psychedelic microdosing. Elife, 10, e62878.

Winstock A. R., Maier L. J., Zhuparris A., Davies E., Puljevic C., Kuypers K. P. C., Ferris J. A. & Barratt M.J. (2021). Global drug survey (GDS) 2021. Key findings report.

 

[1] Https://psyarxiv.com/edhqz/download?format=pdfla
https://www.academia.edu/download/65427085/Microdosing_systematic_review.pdf 
https://elifesciences.org/articles/62878.pdf
[2] https://journals.sagepub.com/doi/pdf/10.1177/0269881119857204
[3] Torsten Passie, étude scientifique sur l’effet d’une dose faible ou très faible de LSD, dans : Markus Berger, Microdosing, 2019, Nachtschatten Verlag, p. 86;
Global Drug Survey 2021, «An Update on psychodelic Microdosing», https://www.globaldrugsurvey.com/wp-content/uploads/2021/12/Report2021_global.pdf
[4] Markus Berger, Microdosing, 2019, Nachtschatten Verlag, p. 46, 49
[5] https://psyarxiv.com/edhqz/download?format=pdf 
[6] https://aggietranscript.ucdavis.edu/the-psychedelic-renaissance-a-review-on-microdosing-the-routine-use-of-low-dose-psychedelics-as-a-therapeutic/
[7] Motives and Side-Effexts of Microdosing with psychedelics Among Users. 2019
https://academic.oup.com/ijnp/article/22/7/426/5509881?login=false
[8] https://www.nature.com/articles/s41398-022-02039-0.pdf?origin=ppub
[9] https://aggietranscript.ucdavis.edu/the-psychedelic-renaissance-a-review-on-microdosing-the-routine-use-of-low-dose-psychedelics-as-a-therapeutic/
[10] Global Drug Survey 2021, «An Update on psychodelic Microdosing», https://www.globaldrugsurvey.com/wp-content/uploads/2021/12/Report2021_global.pdf