La mescaline est une substance hallucinogène naturelle de la classe de substances des phényléthylamines. Les cactus contenant de la mescaline ont été utilisés à des fins de rituels en Amérique latine pendant des siècles. Chez nous, les dérivés synthétiques de mescaline de la famille des 2C-X sont plus répandus.

  • Groupe

Psychédélique

  • Aspect

La mescaline est un alcaloïde naturel présent notamment dans le peyotl (Lophophora williamsii) et le cactus San Pedro (Echinopsis pachanoi). Le matériel végétal est séché et coupé en petits morceaux, puis mis dans des capsules ou directement transformé en décoction.

  • Modalités de consommation

Bu / avalé.

  • Dosage

210 à 420 mg (sulfate), 200 à 400 mg (HCI). Prise par voie orale, la dose hallucinogène se situe entre 3 et 5 mg par kilo du poids corporel. Le dosage peut fortement varier selon le matériel végétal et il faudrait se renseigner de manière plus spécifique.

Les effets de la mescaline sont décrits comme étant psychédéliques, visionnaires, extatiques et accompagnés de sentiments de bonheur. Ils sont d’une grande clarté, dépourvus toutefois du caractère métallique du LSD.

Avant l’apparition des effets, il est possible d’avoir des nausées ou des vomissements.

Le « trip » commence par une hyperactivité et une agitation interne[1]. Puis, la perception change et devient plus aiguisée et un effet visuel intense apparaît.

Ensuite, l’expérience se fait en douceur et de manière naturelle. Des visions et une euphorie de profondeur religieuse ont été évoquées. Il y a un lien avec quelque chose d’ancestral, un sentiment d’une expérience visionnaire et un changement de la perception du soi et des sentiments de dissolution du soi.

La phase de descente se fait de manière plus douce qu’avec d’autres psychédéliques.

  • Début des effets

45 minutes à 1 heure 30 après la prise

  • Durée des effets

8 à 14 heures

  • Effets secondaires

6 à 36 heures[2]

 

[1] https://www.erowid.org/experiences/subs/exp_Mescaline.shtml  
[2] https://psychonautwiki.org/wiki/Mescaline

 

Les effets pharmacologiques de la mescaline et son goût amer provoquent souvent des nausées, parfois des vomissements et de la diarrhée, surtout au début du « trip ». En cas de vomissements, les consommateur·trice·s risquent de s’étouffer avec leurs vomissures !

Les autres effets secondaires possibles sont les suivants : augmentation du pouls et de la pression sanguine, bouche sèche, sueurs, pupilles dilatées, désorientation, confusion, anxiété, température corporelle plus élevée[1].

 

[1] https://www.pharmawiki.ch/wiki/index.php?wiki=Meskalin

Risques à long terme

On ne sait pas encore si la consommation de mescaline peut déclencher des troubles psychiques latents (enfouis)[1]. En cas de consommation répétée sur une courte période, une tolérance de quelques jours peut s’installer.

 

[1] https://doi.org/10.1371/JOURNAL.PONE.0063972

Ann Shulgin Alexander Shulgin, PiHKAL: A Chemical Love Story (Berkeley: Transform Press, 1995).

Fry GF Adovasio JM, ‘Prehistoric Psychotropic Drug Use in Northeastern Mexico and Trans-Pecos Texas’, Econ Bot., 30 (1976), 94–96.

Barratt Mj & Kuypers Kpc Winstock Ar, Timmerman C, Davies E, Maier Lj, Zhuparris A, Ferris Ja, Global Drug Survey (GDS), 2021.

Christian Rätsch, Enzyklopädie Der Psychoaktiven Pflanzen, 7. Auflage (Aarau: AT-Verlag, 2004).

Daniel Trachsel, Psychedelische Chemie, 4. Auflage (Nachtschatten Verlag, 2000).

D.M. Turner, Der Psychedelische Reiseführer, 2., Aufl. (Nachtschatten Verlag, 2012).

Teri S. Krebs and Pål Ørjan Johansen, ‘Psychedelics and Mental Health: A Population Study’, PLOS ONE, 8.8 (2013), e63972

Michael Valentine Smith, ‘Psychedelics and Society’, Psychedelic Chemistry.

  • La mescaline ne convient pas au contexte festif et ne devrait être consommée que par des consommateur·trice·s expérimenté·e·s.
  • Ne prends de la mescaline que bien préparé·e, dans un environnement protégé et en compagnie d’ami·e·s qui ont une expérience du produit (bon « setting ») et/ou d’une personne sobre.
  • Ne prends de la mescaline que lorsque tu te sens bien sur le plan psychique et physique (« set  » favorable).
  • Tu ne devrais pas avoir peur des effets de la mescaline, mais il faut avoir suffisamment de respect pour cette substance.
  • La mescaline devrait être consommée à jeun. Le jeûne avant le « trip » peut aider à réduire les risques de nausées et de vomissements.
  • Prendre de la mescaline en petites doses séparées aide à lutter contre les nausées.
  • N’en reprends pas tout de suite si les effets ne se manifestent pas immédiatement.
  • Laisse-toi aller pendant le « trip » et n’essaie pas de résister aux effets de la mescaline. Être accompagné·e d’une personne sobre peut aider.
  • Le sucre de raisin peut aider contre les problèmes circulatoires.
  • Évite les rues et autres endroits « dangereux », ton sens de l’orientation peut être perturbé.
  • Bois suffisamment d’eau pendant le « trip »
  • Évite absolument la consommation mixte. Sinon, tu ne pourras plus estimer les effets.
  • Prévois suffisamment de temps de récupération (au moins un jour) après le « trip ».
  • Les « trips » à la mescaline devraient rester des expériences exceptionnelles.
  • En cas de crises de panique ou de « bad trip » : contrôler les stimuli, garder le calme, discuter/parler.
  • Les personnes souffrant de problèmes ou de maladies psychiques, celles qui doivent prendre des neuroleptiques, tout comme celles qui ont des problèmes de cœur, devraient renoncer à consommer de la mescaline.

Bon à savoir

Le peyotl est un cactus extrêmement rare et menacé d’extinction. Sa consommation devrait être réservée à un usage rituel des cultures indigènes[1]. De plus, le peyotl est difficile à cultiver, car il pousse très lentement. Il ne faudrait donc pas acheter ni commander en ligne des parties de plante du cactus peyotl.

  • Mélanges avec un potentiel d’interaction particulièrement risqué

Incertain : tramadol. Prudence : cannabis, amphétamine, cocaïne, DOx, 2C-X. Accentuation : LSD, champignons (psilocybine), DMT[2].

 

[1] https://unitedplantsavers.org/species-at-risk-list/peyote-lophophora-williamsii-2/
[2] https://drugs.tripsit.me/Mescaline